Le certificat Voltaire

Le certificat Voltaire, un truc de fana d’orthographe ? 🤪

Pas seulement !

Après quelques explications je vous propose un tableau récapitulatif en fin d’article.

Pourquoi passer le Certificat Voltaire ?

Parce que…

  • Votre emploi nécessite que vous sachiez écrire correctement dans la langue de… Voltaire
  • Vous chérissez la langue française
  • Vous avez une autre langue maternelle et souhaitez apprendre et pouvoir justifier votre niveau dans la langue française
  • Certaines entreprises prennent en considération ce type de certificat
  • Vous adorez passer des diplômes

Si vous vous retrouvez dans une seule, plusieurs ou toutes ces possibilités, le certificat Voltaire s’adresse à vous.

Mécéquoi ?

Le certificat se compose de deux épreuves à passer l’une après l’autre : orthographe et expression.

Le certificat Orthographe vous permet de réviser votre grammaire, votre orthographe lexicale, votre conjugaison… Quelques dizaines (centaines) de règles qui font le tour de la langue française, de ses exceptions, de ses pièges.

Le certificat Expression s’arrête sur la syntaxe, la ponctuation, du vocabulaire considéré de niveau supérieur (600 mots dont il faut assimiler les définitions) et vous invite à résumer un texte argumenté en retranscrivant le point de vue de l’auteur.

Aucun niveau de révision ne doit être écarté, même les plus basiques. Vous pourriez être surpris des mauvaises habitudes que l’on acquiert au cours du temps. Les termes et les règles ont dû être sélectionnés selon des données statistiques et chacun a une connaissance qui lui est propre.

Par exemple, écrivez-vous « etc. » ou « etc… » ? C’est une règle que je connais depuis petite et qui pour moi est évidente, mais elle est pourtant dans le niveau Excellence du certificat orthographe.

Par contre, dans quels cas écrit-on « décrépi » et « décrépit » ? Une différence inscrite comme règle de base, mais que je ne connaissais pas.

C’est cher ?

Envie de vous lancer ? Selon votre niveau de langue et d’autonomie (et vos moyens financiers), plusieurs possibilités cumulables s’offrent à vous pour vous former et obtenir le meilleur score possible aux épreuves :

Enfin, il y a le prix des examens : 59,90 € pour l’épreuve d’orthographe et 69,90 € pour celle d’expression. Et 7 euros pour les frais de dossier si vous reportez la session après l’envoi des sujets. Je suis tombée malade deux jours avant la première épreuve et c’était bien pratique de pouvoir changer la date à moindre frais…

Pour ma part, j’ai acquis deux ouvrages (sur le marché de l’occasion, on ne se refait pas…) :

  • L’Officiel du Certificat Voltaire de Julien SOULIE pour l’épreuve d’orthographe
  • S’entraîner au Certificat Voltaire de Marie-Claire CLAEREBOUT pour l’épreuve d’expression

De plus, pour l’épreuve d’expression, j’ai investi dans le module d’entraînement dédié sur leur plateforme. C’est une méthode très efficace en effet pour retenir les règles avec exemples à l’appui.

Au total, le certificat Voltaire m’a coûté 238,36 euros.

Comment réviser ?

Chacun a sa manière de retenir et d’apprendre. Alors je vous partage la mienne. Je pense cependant que ce type d’épreuve nécessite un travail régulier quelle que soit votre méthode. Si vous êtes coaché, un plan de révision vous sera sans doute fourni. Si vous avez testé une formation via la CPF, venez nous raconter votre expérience en commentaires.

Pour l’épreuve d’orthographe, j’ai choisi de passer une demi-heure par jour week-end compris pendant deux mois à travailler sur le livre de Julien SOULIE. J’ai collé des mini Post-it de deux couleurs sur le bord des pages pour revenir facilement sur les règles à approfondir et les règles non maîtrisées. J’ai réalisé tous les exercices, même ceux que je pensais maîtriser (il y eu quelques surprises parfois !), et j’ai terminé par le QCM fourni dans le livre et un autre, partiel, trouvé sur Internet.

Pour l’épreuve d’expression, j’ai commencé avec la plateforme d’entraînement : un à deux niveaux par jour d’un module sur la ponctuation, la syntaxe ou le vocabulaire. À ce rythme, j’ai achevé le programme deux fois en trois mois. Pour la partie résumé, j’ai étudié le livre de Marie-France CLAEREBOUT, puis testé le texte audio disponible en ligne et un second trouvé sur Internet. S’exercer permet d’acquérir une méthode de prise de note et de rédaction qui permet d’économiser son temps pour se concentrer sur la syntaxe et le vocabulaire.

Et les épreuves ?

J’ai passé les deux épreuves dans le centre d’examen de Saint-Ouen-L’Aumône, à chaque fois un mercredi après-midi, le centre étant une école le reste de la semaine. C’est un sentiment étrange de s’asseoir à nouveau sur les chaises en bois

On s’installe avec notre stylo et notre gourde d’eau, puis les organisateurs font l’appel : « Présente ! »

À la distribution des sujets, on nous demande de vérifier que le numéro d’inscription est bien le même sur toutes les feuilles. Toutes doivent être rendues à la fin de l’épreuve, brouillon compris.

C’est parti pour des épreuves de 2 à 3 heures.

L’épreuve d’orthographe commence par une petite phrase dictée pour vérifier votre aptitude à écrire. Ce n’est pas noté, mais cela permet de prendre en compte d’éventuels troubles dys ou toute autre difficulté à écrire. Puis, nous avons deux heures pour répondre au QCM de 195 questions pour lequel on doit noircir les cases correspondant aux fautes repérées. Une seconde grille de réponse est disponible pour effectuer des corrections.

L’épreuve d’expression commence par un QCM de 30 minutes sur 100 termes du vocabulaire de niveau supérieur pour lequel il faut choisir le terme synonyme de celui qui est proposé. L’organisateur lit ensuite le texte argumenté à résumer. Trois minutes permettent ensuite de reprendre ses notes pour les compléter lors d’une deuxième lecture. La rédaction du résumé doit prendre 1h30 maximum.

Un petit récapitulatif ?

Épreuve d’orthographeÉpreuve d’expression
Pour réviser…orthographe, grammaire, conjugaisonsyntaxe, ponctuation, argumentation
Tarif de l’épreuve59,90 euros69,90 euros
Déroulement de l’épreuvemini-dictée + QCMQCM + résumé d’un texte argumenté lu
Durée de l’épreuve5 min + 2 h30 min + 1 h 30
Délai de correction2 semaines3 semaines
Ma méthode d’entraînementSur 2 mois :
– 30 min/jour avec le livre de Julien SOULIE
– marque-page pour les règles difficiles
– 2 entraînements au QCM
Sur 3 mois :
– 30 min/jour environ sur la plateforme d’entraînement
– lecture du livre de Marie-France CLAEREBOUT
– deux entraînements au résumé

Et ensuite ?

J’ai passé ce certificat pour connaître mon niveau réel en orthographe et expression et pouvoir le justifier auprès de mes clients et employeurs. L’entraînement a par ailleurs été bénéfique ; j’ai corrigé certaines mauvaises habitudes et j’ai identifié des règles à assimiler sur la durée (les Post-it sont là pour me le rappeler !). Avec mes scores de 960/1000 en Orthographe et 9/9 en Expression, je suis satisfaite 😊

Le certificat (un joli diplôme papier) est valable quatre ans, car la langue évolue et vous aussi. Vous obtenez aussi un code qui permet, par exemple aux recruteurs, de vérifier votre score sur le site du Certificat Voltaire.

Vous n’avez pas obtenu le score attendu ? Vous n’êtes pas obligé d’attendre les 4 ans pour faire mieux.

Vous avez obtenu un score presque parfait ? Tenez le cap !

Partagez-nous en commentaires si vous avez passé le certificat Voltaire et pourquoi, ce qu’il a changé dans votre manière d’écrire, dans votre relation à la langue…

Laisser un commentaire